POUR ACHETER LES ALBUMS


* Album DES MOTS QUI PARLENT (14 titresparoles et musiqueJackie Roumagnac)

Prix de CD : 15 € + frais de port

 

* Album PASSEPORT POUR L'AVENTURE (11 titres paroles et musique Jackie Roumagnac)

Prix du CD : 15 € + frais de port

 

* Album Duo LES 3 AMIS ( 13 titres/ paroles Thierry Gahinet - musique Jackie Roumagnac)

Prix du CD : 10 € + frais de port

 

* Forfait pour les 2 albums DES MOTS et PASSEPORT: 28 € (au lieu de 30€) + frais de port

 

Frais de port : 3 € en courrier simple pour la france métropolitaine, 4,50€ pour l'Union Européenne et la Suisse, 6 € pour les autres pays

 

Paiement par chèque,

à l'adresse : Jackie Roumagnac - 17 av Augustin Malroux - 81120 St Lieux Lafenasse

ou virement bancaire ou paypal

pour tout renseignement jackiechante@wanadoo.fr

 

 

Pour écouter mes extraits mp3 cliquez sur les titres des chansons

 

Pour voir et écouter un meddley de mon album cliquez sur le triangle ci dessous ou sur VIDEO


p;

 

 

 

 

 

MON ALBUM PASSEPORT POUR L'AVENTURE

Paroles , musique, arrangements, Jackie

cliquez sur les titres pour entendre des extraits

 

1. Passeport pour l'aventure

2. Derrière soi

3. Combien de temps

4. Une fleur au chapeau

5. Je te promets

6. Ta peau est douce

7. c'est fou

8. Je suis emprisonnée

9. Chut l'oiseau dort

10. le petit cheval de bois

11. L'amour aux quatre saisons

 

 

 

 

 

Fouillez sur internet / jackie roumagnac
envoyé par
jackiechante

 

 

p;


Le clic clac du sécateur de Jackie Roumagnac
envoyé par jackiechante. - Clip, interview et concert.

PAROLES

 

PASSEPORT POUR L'AVENTURE

J'ai mon passeport pour l'aventure

Et je prends mon destin en main

Je mettrai ma plus grosse armure

Pour résister jusqu'à la fin

Car je veux parcourir les routes

Aller au bout de ma passion

Pour réussir coute que coute

A faire vivre mes émotions

 

Je l'ai longtemps cherché ma route mon chemin

Si la vie m'a contrée si elle m'a mis un frein

Je laisse tout derrière un vieux passé lourd à porter

Et je pars en aventurière sans chercher à me retourner

 

Car mon âme d'artiste cherche à ouvrir son coeur

A tous ces gens si tristes leur offrir du bohneur

Et raviver leur flamme leur redonner un peu d'espoir

Dire que la vie n'est pas un drame qu'il y a des belles choses à voir

 

DERRIERE SOI

Laisser derrière soi La maison où on a grandi

Dire au revoir une dernière fois A ses vieux murs à ses amis

Un tas de souvenirs Qui se mélangent nous font sourire

Voir que les jours se sont enfuis avec un brin de nostalgie

 

Il faut pourtant passer le cap Aller devant franchir l'étape

Tourner la page de son passé Etre bien sage ne plus pleurer

 

Un nouveau jour va prendre place C'est un peu l'heure de l'angoisse

Une autre phase de sa vie Qui se prépare qui se construit

 

Faut repartir d'un nouveau pied Vers l'avenir sans se retourner

Les jours qui suivent sont droit devant Il faut les vivre intensément

COMBIEN DE TEMPS

 

Combien de temps faudra t-il à l'homme
Pour que la paix règne en ce triste monde
Pour qu'on puisse enfin vivre dans l'amour
Se tenir par la main enfin pour toujours


Pourquoi la haine la violence et tout ce sang
Qu'on soit d'Afrique d'Amérique d' Extrême Orient
Qu'on croit au Christ à Bouddha ou bien Allah
Il faut réagir arrêter bien vite tout ça
Je hurle au ciel pour qu'ils veuillent bien entendre
Bon Dieu de Dieux unissez-vous vibrez ensemble
Pour rassembler tous ces peuples déchirés
Par des dictateurs des religions périmées

 

Pourquoi les hommes sont -ils vraiment si cruels

Pourquoi le pouvoir devient leur but essentiel

Pourquoi toutes les femmes n'ont pas toutes les mêmes droits

Dans certains pays où l'homme a décidé d'être roi

Si une loi universelle était créée

Parlant d'amour de tolérance et de respect

Qu'on puisse ouvrir plus grands nos horizons

On cesserait de vivre comme des moutons

 

 

JE TE PROMETS

Je te promets de faire mon possible Me maîtriser aux heures difficiles
Je te promets d'essayer de comprendre Tous les signaux que tu veux que j'entende

C'est pas facile et souvent j'appréhende De mal saisir le sens de tes demandes
Mais j'essaierai de capter tes messages Parfois cachés sous un regard d'orage
De décrypter le fond de tes angoisses Les balayer qu'il n'y en ai plus de trace

 

Je te promets d'essayer de te dire Si rien ne va pour éviter le pire

Me dévoiler dans mes secrets intimes Tout partager pour un bonheur sublime

 

Je te demande d'avoir de l'indulgence pour mes erreurs et mes faux pas de danse

Les contre-sens faits par inadvertance Comme on fait tous pas excès d'insouciance

Moi j'essayerai de bien passer l'éponge Si tu dérapes ou si c'est toi qui plonge

 

Je te promets de faire mon possible pour accéder jusqu'à l'inaccessible

Je ferai tout pour garder mon courage Et cultiver le vrai sens du partage

Que notre amour devienne forteresse Où l'un sera le roi et l'autre la déesse

AU FIL DE L'EAU (prochain album)

 

Au fil de l'eau au fil du temps
Les jours s'écoulent doucement
Furtivement sans qu'on les voit
Ils s'évaporent entre nos doigts

On oublie trop le temps de vivre
On oublie trop le temps qu'il faut
Préoccupé par son empire
On en oublie ce qui est beau
Et un beau jour où on se réveille
Et un beau jour on s'aperçoit
Qu'on est longtemps resté en veille
Qu'on n'a pas vu ce qu'il fallait voir

 

Il nous reste tant de merveilles

A découvrir à entrevoir

Manger les raisins de la treille

Ou ramasser les fruits des bois

Ou bien partir à l'aventure

Destination vers l'inconnu

Trouver dans le flot des cultures

Un nouveau sens à son vécu

 

Il nous reste les plaisirs simples

Les joies du corps et de l'amour

Goûter au bonheur du farneinte

Le savourer jour après jour

Ou bien rouler à cent à l'heure

Pour rattraper le temps perdu

Tout dévorer croquer le beurre

Vivre sa vie sans retenue

 

UNE FLEUR AU CHAPEAU

 

Une fleur au chapeau
A la bouche un mégot
Le pinard à la main
Et du pain dans la poche
Vagabond ou clochard
Peu importe le nom
Tu es beau comme ça
Tu enrichis le monde

Tu voyages sans but ne sachant pas où aller Tu erres dans la nuit pour chercher un abri
Ton toit est sous un pont ton lit sur le goudron Tu trembles et tu as froid mais tu ne le dis pas

 

Ta vie est souvent dure car tu as faim et soif Et de la solitude tu souffres quelquefois

Mais ton plus grand bonheur Les gens ne le savent pas C'est que tu es poète et artiste à la fois

 

Ton univers est grand tu possèdes le monde Tu sais prendre le temps de vivre cette ronde

Tu connais le soleil les oiseaux et les fleurs Les parfums de la vie Les richesses du coeur

 

TA PEAU EST DOUCE

 

Dieu que ta peau est douce
Et que tu es câlin
Et dès que je la touche
Que j'y pose ma main
Comme sur du velours
D'une tendre douceur
J'en fais tout le contour
Parfois durant des heures

Sans jamais me lasser je glisse sur ton corps
Et de la tête aux pieds j'en veux toujours encore
Ta chair ferme et musclée ta stature d'athlète
Le goût de tes baisers ce merveilleux bien-être
Commence à s'imprégner tous les jours pas à pas
A peine séparés tu me manques déjà

 

Que pourrais je t'offrir toi, qui me donne tant

Tant de tendres plaisirs doux comme le printemps

Te couvrir de bisous t'envahir de caresses

Dans le creu de ton cou te câliner sans cesse

Vouloir à tous moments exaucer tes désirs

C'est bien le seul présent que je sache t'offrir

 

Toujours plein d'attentions bienveillant et courtois

Roi de la séduction et du vrai don de soi

Tu transforme mes jours taciturnes et moroses

En un filtre d'amour au bon parfum de roses

Enivrée dans tes bras je me laisse bercer

Grisée par cette voix qui me porte à rêver

 

 

C'EST FOU

C'est fou comme je m'ennuie quand tu'es pas là

C'est fou comme tout est gris autour de moi

C'est fou c'que j'aimerai être dans les bras

C'est fou quand tu'es pas là

 

Sans ta présence ma vie s'arrete

Mon corps est froid j'ai plus ma tête

Ma vie sans toi n'a pas de sens

C'est le grand néant de l'absence

 

Si je te sais tout près derrière

Je me sens comme prisonière

Le sang ruisselle dans mes veines

C'est une passion qui m'enchaîne

 

Quand je te vois même si c'est de loin

Quand je perçois ton regard coquin

Je sens brûler en moi le feu

Qui nous dévore à petit feu

 

JE SUIS EMPRISONNEE

 

Je suis emprisonnée
Les pieds et poings liés
Je suis en liberté surveillée

Epiée Jugée Espionnée
Dans les moindres détails
Comme un pauvre animal
Prise au piège de ma destinée
Marécage où je vais me noyer
Où j'ai plongé un peu à mon insu
Dans cette impasse cette voie sans issue
Je cherche en vain la sortie de secours
Est-ce qu'enfin je vais revoir le jour

 

Volée Pillée Délavée

Mon cerveau dépiollé

Mon âme anesthésiée

On me laisse le droit de bouger

Mais tous mes pas me sont décontés

Je tourne en rond dans ma cage doré

Où les barreaux sont tous cadenassés

Je cherche en vain la sortie de secours

Est ce qu'enfin je vais revoir le jour

 

CHUT L'OISEAU DORT

Chut l'oiseau dort il faut faire silence

Sur la pointe des pieds avec un peu de chance

Je pourrais m'approcher sans qu'il puisse m'entendre

Pouvoir l'apprivoiser avec des gestes tendres

 

 

Mais l'oiseau est méfiant il a très peur de l'homme

Les gens sont si méchants leur violence résonne

 

Si j'étais une fée je serrais l'hirondelle

Me couvrirais de plumes et me mettrais des ailes

J'irais rejoindre au ciel tous mes amis là haut

La grive et le pinson la pie et le moineau

 

Rossignol mon ami je voudrais que tu saches

Que ton chant mélodieux siffloté sans relâche

A l'abri de danger caché dans les murailles

Remplis ma solitude et mes jours de grisaille

 

LE PETIT CHEVAL DE BOIS

Le petit cheval de bois

Qu'avait construit mon papa

N'était pas en bois d'érable

Quelques pointes et un marteau

Quatre planches et un rabot

Récupérés dans une étable

 

Le plus beau cadeau du monde n'avait pas tant de valeur

Aucun jouet à la ronde n'a autant bercé mon coeur

Les plus grands chevaux du monde, tous ceux qu'on aime ici bas

N'auront d'égal à la ronde que mon vieux cheval de bois

 

A cheval sur ma monture

Je partais à l'aventure

Dans tous les coins de la terre

Je découvrais des marais

Des tannières des coins secrets

Des canyons et des rivières

 

J'étais un grand justicier

Un chérif un vrai de vrai

On m'appelait l'intouchable

Je pourchassais les brigands

Les attrapais tout le temps

J'étais vraiment redoutable

 


Commentaires

DRIEU
16/02/15

France
BELLENGREVILLE

bon courage dans la chanson, vous êtes très douée et j'aime bien vous écouter
bravo
cordialement

Ajouter un commentaire

Les commentaires sont vérifiés avant publication. Nofollow est ajouté sur les liens.
Nom
Message Email
Pays
Ville

Email

Site web

IP

Message